actualités

23.04.2014

Plus de consultations en clinique

Depuis début 2014 je ne consulte plus en clinique. Je continue ma trajéctoire à l'université comme enseignant et chercheur en épidémiologie  … suite 

23.01.2013

Réduction des consultations

Dés le 1.1.2013 j'ai réduit mon activité clinique et je travaille dorénavant aussi au Veterinary Public Health Institute de l'Université de Berne. Les consultations pour exotiques n'auront lieu plus que le lundi à Fribourg  … suite 

10.09.2012

Cours sur la détention et les soins

Depuis 2011 j'enseigne pour l'association des établissements zoologiques Suisses à Lausanne. Cette année je participe également à la formation des gardiens d'animaux à l'école professionnelle EPSIC à Lausanne.  … suite 

08.05.2012

Communication intuitive: émission de la RSR 1ère

C’est un sujet qui énerve, qui fâche, qui surprend, qui fait sourire, qui provoque du mépris et pourtant il allège souvent notre quotidien parfois bien pesant. Il s’agit de la communication animale.  … suite 

22.08.2011

Marché-Concours

Visite au Marché-Concours à Saignelégier avec le Journal du Dimanche: Monsieur Vétérinaire (RSR 1ère)  … suite 

Grues à nuque blanche

Qu'est-ce la médecine vétérinaire systémique?

La médecine vétérinaire systémique se base sur la théorie des systèmes

La médecine vétérinaire systémique suppose que la santé est definie par ses propriétés thermodynamiques (détails en allemand, pdf, 138KB). Ainsi elle vise à atteindre l'équilibre thermodynamique et regarde les symptômes comme indices sans importance primaire. Elle intègre la structure complexe et la capacité adaptive des organismes biologiques et des systèmes sociaux. Dans la théorie des systèmes on a établi le terme du système complexe adaptif (SCA). Dans le contexte médical cela signifie que les états statiques sont mis au second plan et on se concentre surtout sur leur dynamisme. Des SCA présentent du comportement cyclique, par exemple le rythme circadien, la mue saisonnière et beaucoup davantage. Un organisme biologique consiste d'une panoplie de sub- ou super-systèmes qui doivent tous être en concordance. Ces systèmes sont adaptables car ils peuvent changer leur comportement selon les influences extérieures. Ceci se manifeste dans un processus d'apprentissage au plus large sens du terme et s'applique à des individus tout autant qu'à des systèmes sociaux. Quand des cycles dans un SCA sont dissociés ou l'adaptabilité d'un système est surchargée il en résulte une perte de performance. Si cet état est maintenu il va en suivre une maladie. La santé est donc un état méta, caractérisé par une dynamique harmonieuse, cyclique et orientée dans les limites naturelles d'un système biologique.

Les animaux et des groupes sociaux sont des systèmes complexes adaptifs (SCA)

Un animal en tant qu'organisme représente un SCA, qui forme à nouveau un système avec son environnement directe (détenteur, famille, autres animaux, enclos, nourriture etc.). À l'occasion d'une visite médicale, le vétérinaire s'intègre dans le système social de l'animal en interagissant avec le détenteur et l'animal. Son devoir est d'identifier des dissociations et surcharges des différents systèmes et de maintenir le processus d'apprentissage du système animal-détenteur dans des limites physiologiques optimisées. Ceci n'est que possible à condition qu'il perçoive plus que le détenteur et qu'il dispose de méthodes qui lui permettent de rétablir un équilibre harmonieux.

Dans des conditions naturelles les animaux se maintiennent en bonne santé eux-mêmes

Je pars du principe que dans la nature chaque animal est principalement capable de se maintenir en bonne santé. Si cela n'est pas possible en détention, l'origine du problème se trouve en règle générale dans la détention per se. Afin de pouvoir interagir efficacement avec son environnement, l'homme le réduit à une image rationnellement concevable dans son cerveau. Ceci peut avoir des conséquences pour les animaux dans sa garde. Un exemple dans l'élevage est la réduction de la vache à ses paramètres de performance laitières, tel que son adaptabilité à son environnement soit significativement réduite par rapport à la forme sauvage. Ceci se manifeste dans une intolérance à la chaleur, des problèmes de tétines et de joints, qui entre temps ont été corrigées par des programmes d'élevage. L'élevage a un effet lent sur les animaux dans le sens que la sélection humaine a une influence sur plusieurs générations. Un exemple beaucoup plus immédiat serait la malnutrition d'un jeune animal qui mène à une malformation du squelette. Plus que l'intervalle entre l'action de l'homme et l'effet est courte, plus leur association est évidente.

L'homme définit l'environnement des animaux

Dans ma pratique quotidienne ceci signifie que le détenteur qui agit en son âme et conscience réalise que son action ne satisfait pas tout à fait les lois de la nature. Une discussion ouverte sans accusations peut souvent faire des merveilles et des problèmes aigues peuvent être soulagés avec des médicaments jusqu'à ce que le changement de détention devienne efficace.

Un problème existe aussitôt que le détenteur le perçoit

De plus en plus souvent des patients viennent au cabinet dont le problème soit porte un nom inexprimable après de multiples visites spécialisés, soit n'est pas reconnu comme problème par la médecine académique. Les soi-disant solutions réduisent successivement le mode de vie par exemple en évitant des allergènes, du bruit, du stress ou autre, qui sont parties intégrales de notre réalité actuelle. Pour alléger ce corset de comportement on applique des médicaments qui suppriment les réactions naturelles de l'organisme à la base.

La médecine scolaire rencontre ses limites

À la recherche d'une alternative à cette position de négation j'ai étudié différents modèles de thérapies alternatives, qui à l'exception de la médecine traditionnelle chinoise ne proposent pas d'épistémologie alternative et qui donc font fasse aux mêmes problèmes fondamentaux que la médecine scolaire. Personnellement je n'ai été que satisfait par le taoïsme en tant qu'origine des arts martiaux et médicaux de l'Extrême-Orient, parce qu'il offre des méthodes avec lesquelles je peux surpasser mon subjectivisme dans le quotidien médical. Ceci me permet d'accéder une perception holistique qui rend possible de nouvelles approches thérapeutiques. On peut appeler ceci le 6ème sens ou intuition, les taoïstes l'appellent l'esprit originaire. Quel que soit son nom il s'agit d'une voie de perception compréhensible et développable qui se prête à des applications diagnostiques ou thérapeutiques, là ou le savoir rationnel et les cinq sens ont échoués. Néanmoins les effets de la méthode se vérifient avec les cinq sens. En référence à la médecine traditionnelle chinoise je l'appelle travail avec le qi (氣, mandarin "qi", japonais "ki"). Actuellement, je ne propose pas ces thérapies moi-même, mais je réfère à des collègues compétents.

Plus de documentation sur la médecine vétérinaire systémique, la théorie des systèmes et le constructivisme

Ici je assemble continuellement plus de détails au sujet de l'épistémologie, de la théorie des systèmes et de l'état actuel de la science sur les phénomènes inexpliqués de la vie.

Documents à télécharger

Malheureusement, en ce moment il n'y a pas de documents en français à disposition.

Liens

Les sites web suivants contiennent des informations supplémentaires. Je n'ai pas d'influence sur leur contenu et je ne partage pas forcément tous les opinions mentionnées. La référence à ces liens est sensée élargir le champ de discussion et je renonce à toute responsabilité pour leurs contenus.

Références bibliographiques

D'autres références sont disponibles dans les autres langues.

  • Concevoir et expérimenter, Ian Hacking 1993, ISBN: 978-2267006674, Christian Bourgois.
  • La réalité de la réalité, Paul Watzlawick 1984, ISBN: 978-2020068048, Seuil.
  • Vers une écologie de l'esprit, Gregory Bateson 1995, ISBN: 978-2020257671, Seuil.
  • Tao-Tê-King de Lao-Tseu, aucune traduction particulière recommandée.
  • Le rêve du papillon, Tschouang-Tseu, ISBN: 978-2226172846, Albin Michel.
  • Apologie de Socrate et Criton de Platon, traduit par Luc Brisson, ISBN: 978-2080708489, Flammarion.
  • Le livre des cinq roues - Gorin-no-shô de Miyamoto Musashi, traduit par Alexis Lavis 2009, ISBN: 978-2845922792, Presses du Châtelet.
  • Les pouvoirs inexpliqués des animaux - pressentiment et télépathie chez les animaux sauvages et domestiques, Rupert Sheldrake 2005, ISBN: 978-2290350591, J'ai lu.

 

 

#